Parabole des invitésPour ce mois-ci, après l’encouragement d’aimer son prochain, une autre parabole m’interpelle par rapport à la position que l’on prend en société.

Par la parabole appelée « Première place » Jésus exhorte chacun de ne pas se mettre en avant. Car quiconque se met en avant perdra sa place et sera abaissé :

Luc 14 v. 7 à 14

« Il adressa ensuite une parabole aux conviés, en voyant qu'ils choisissaient les premières places ; et il leur dit : Lorsque tu seras invité par quelqu'un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu'il n'y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi, et que celui qui vous a invités l'un et l'autre ne vienne te dire : Cède la place à cette personne-là. Tu aurais alors la honte d'aller occuper la dernière place. Mais, lorsque tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que, quand celui qui t'a invité viendra, il te dise : Mon ami, monte plus haut. Alors cela te fera honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé. Il dit aussi à celui qui l'avait invité : Lorsque tu donnes à dîner ou à souper, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour et qu'on ne te rende la pareille. Mais, lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles. Et tu seras heureux de ce qu'ils ne peuvent pas te rendre la pareille ; car elle te sera rendue à la résurrection des justes. »

Le message est clair là aussi, ne pas se sentir le meilleur, ne pas se donner une attitude déplacée car elle sera perdue. Restons humble en toutes situations afin de se placer sous le regard de Jésus.

De plus Jésus encourage à nouveau à se tourner vers les autres. Lorsque chacun de nous fait une action il ne faut pas penser obtenir une contrepartie. Agissons sans réfléchir à la récompense que nous obtiendrons car nous la percevrons lors de la venue de Jésus et restons humble face à notre prochain.

Restons humble, tournés vers Jésus et vers les autres… nos prochains